Blépharoplastie (chirurgie des paupières)

Blépharoplastie supérieure

Indications de l'intervention

L’intervention de blépharoplastie n’est plus la simple résection de excès de peau mais doit prendre en considération la présence d’un ptosis (affaissement de la paupière liée au muscle releveur), la position du sourcil, la présence d’une asymétrie entre les deux côtés, la présence de poches internes, l’atrophie de graisse péri-orbitaire.


Cette évaluation préalable est indispensable pour un résultat harmonieux.

L'intervention

L’intervention peut être effectuée sous anesthésie locale ou sédation (rarement sous anesthésie générale) et en hospitalisation de jour ou ambulatoire. Si un geste complémentaire parmi ces sus-mentionnées doit être effectué, nous vous fournirons toutes les explications nécessaires lors de votre consultation.

Suites et conseils post-opératoire

Un rdv post-opératoire est fixé dix jours après l'intervention pour le retrait des fils.


Il faut s’attendre à un oedème et des ecchymoses (bleus) pendant une semaine. Le port de lunettes de soleil est conseillé pendant une dizaine de jours.

 

Toute exposition au soleil doit être évitée pendant les 4 semaines post-opératoires.
L’activité sportive peut être reprise une semaine après l’opération.


En choisissant un chirurgien plasticien qualifié, formé à ce type d’intervention, vous limitez au maximum les risques, sans les supprimer complètement.

Blépharoplastie inférieure

Indications de l'intervention

La demande plus fréquente pour la correction des paupières inférieures est la correction des poches, qui sont parfois associées à un excès de peau (surtout après 40 ans) et souvent à un « cerne » marquée. Ce qui assez souvent est appelé cerne, en chirurgie esthétique est plus correctement appelée « vallée des larmes » car le cerne est la une coloration foncée de la peau de la paupière qui nécessite d’autres type de procédures.


Il faut également considérer la présence d’un scleral show (soit une exposition de la sclère inférieure, supérieure à la norme), ou bien d’un ectropion dans les cas plus sévères (éversion anormale de la conjonctive) et encore la présence d’un vecteur négatif (soit un manque de support osseux inférieur).


Nous devons prendre en compte tous ces aspects pour personnaliser le traitement et avoir un résultat harmonieux.

L'intervention

La correction des poches peut être faite par voie externe s'il faut corriger en même temps un excès cutané ou bien par voie interne (« trans-conjonctivale »), si l’excès cutané est moindre ou bien absent, comme c’est le cas chez des personnes plus jeunes.


La correction de la vallée des larmes peut être effectuée par transposition des poches de graisse dans le sillon ou bien par des injections de graisse dans le même temps opératoire.

 

En cas de « scleral show » ou ectropion des procédures de canthopexie peuvent être associés pour donner du support à la paupière.

Suites et conseils post-opératoires

Après l’opération, un oedème ainsi que des ecchymoses (bleus) sont attendus et peuvent durer 10 à 15 jours.

Le sport est déconseillé pendant 15 jours.
L’exposition au soleil est à éviter pendant au moins 1 mois, ensuite avec un écran total.


Le retrait des fils est prévu 10 jours après l’opération et le résultat est immédiatement visible mais définitif seulement après 6 mois.


En choisissant un chirurgien plasticien qualifié, formé à ce type d’intervention, vous limitez au maximum les risques, sans les supprimer complètement.

Contact
Nom
Prénom
E.mail
Téléphone
Message
Blépharoplastie - Dr Giorgio Giudizioso à Namur et Arlon