Greffe de cheveux

Indications de l'intervention

La greffe capillaire consiste à prendre les cheveux au niveau de la couronne, c'est-à-dire à l'arrière de la tête et de les réimplanter dans les zones où il y a eu une perte de cheveux. Il s'agit donc d'une redistribution de la quantité totale de vos cheveux vers les zones qui sont les plus dégarnies.

 

Il faut noter que les cheveux de la couronne ne sont pas sensibles à la perte des cheveux due au phénomène hormonal et héréditaire. C'est pourquoi une fois réimplantés sur les zones où il y a eu perte de cheveux, ils pousseront normalement et ne seront pas affectés par la chute de cheveux qu'ont connue antérieurement ceux qui étaient à cet endroit.

 

La technique de la greffe de cheveux a connu de grands avancements et beaucoup de raffinement. Elle s'effectue depuis quelques années par l'insertion de micro-greffons, des unités folliculaires de un à trois cheveux et de mini-greffons, des unités folliculaires de deux à cinq cheveux. Le but est d'obtenir une apparence naturelle et esthétique.

Qui est candidat à une greffe ?

En principe, tout homme ou toute femme qui a perdu des cheveux de façon visible. Seuls les cas extrêmes peuvent parfois être refusés, et encore faut-il voir et étudier chaque cas en particulier. Avec le progrès et le succès que connaît la technique, de plus en plus de patients en bénéficient.

A quel âge peut-on se faire greffer les cheveux ?

Disons tout de suite qu'il n'est jamais trop tard si la santé le permet. Si vous êtes en bonne forme, avec un bon site donneur, vous le pourrez à tout âge.

A quel âge peut-on commencer les greffes ?

La tendance actuelle veut que l'on commence le plus tôt possible, dès que la densité a suffisament diminué pour que cela vous préoccupe.

L'intervention de greffe capillaire

Une greffe de cheveux peut prendre en moyenne de 3 à 6 heures et comporte les étapes suivantes :

1. L'anesthésie de la zone donneuse

La première étape consiste en une anesthésie locale. C'est la seule d'ailleurs qui soit un peu désagréable, où le patient va sentir quelque chose. Le patient se couche sur le ventre et on rase une petite bande de 1 cm de largeur à l'endroit du prélèvement. Cette bande est infiltrée de xylocaïne : l'anesthésique. L'infiltration de la zone donneuse est relativement facile et peu douloureuse.

2. Le prélèvement

Après une attente de quelques minutes, on va procéder au prélèvement de cette bande. L'espace ainsi formé sera refermé à l'aide de points continus ne laissant qu'une fine ligne presque invisible au fond du cuir chevelu et non apparente.

3. L'anesthésie de la zone receveuse et l'implantation des greffons

L'infiltration pour anesthésier la zone receveuse sera effectuée de la même façon que pour la zone donneuse. Elle est rapide et peu douloureuse. Après une nouvelle attente de quelques minutes, on est prêt à mettre les micro et mini-greffons en place.

 

A ce moment, on pratique de petites incisions qui vont permettre de positionner les greffons et la pose commence. Cette étape sans douleur sera plus ou moins longue selon le nombre de micro et mini-greffons à implanter.

Suites et conseils post-opératoires

Les premières 24 heures

Durant cette journée, le patient peut ressentir une légère tension à l'arrière de la tête ou plus rarement un léger mal de tête. L'analgésique prescrit suffira à le soulager.

L'enflure

Une certaine enflure au niveau du front est observée chez certains patients. Ce n'est pas douloureux, ce n'est pas une complication et ça disparaît toujours tout seul.

Les croûtes

Des croûtes peuvent se former sur certains des greffons du site receveur. Il ne faut donc pas y toucher, ne pas les déloger par crainte de déloger également les greffons sous-jacent. Ces croûtes vont tomber spontanément après sept à dix jours.

Activité physique

On prescrit de ne pas faire d'exercices violents ou de sports d'équipe durant un mois suivant votre greffe de cheveux.

Lavage de la tête

Un lavage doux est permis. Un shampooing normal, après un mois.

Les points

Les points du site donneur sont enlevés à la clinique après 10 jours.

Retour au travail

En théorie, le patient peut retourner à son travail après 24 h. Il ne doit pas cependant perdre de vue qu'une légère enflure peut survenir et que ses activités physiques seront limitées pour un mois. Selon le type de travail effectué, des recommandations vous seront faites.

La repousse

Lorsque les cheveux sont transplantés, ils tombent en phase de repos à cause de la manipulation qu'ils ont subi. Ils recommenceront à pousser après 8 à 12 semaines.

Contact
Nom
Prénom
E.mail
Téléphone
Message
Greffe de cheveux par implants capillaires à Namur et Arlon