Augmentation mammaire

Indications de l'intervention

L’augmentation mammaire prévoit l’utilisation d'implants pour incrémenter le volume des seins. Cette technique peut également être indiquée pour corriger des asymétries.


Les implants peuvent être introduits par plusieurs voies d’abord (sous-mammaire, péri aréolaire ou axillaire) et la position de l’implant peut se situer derrière la glande mammaire (rétro-glandulaire) ou derrière le muscle grand pectoral (rétro-musculaire). Le choix de la voie d’abord et de la position de l’implant est discuté lors de la consultation initiale, en fonction de l'anatomie et des souhaits de la patiente.


La taille ainsi que la forme de l’implant (rond ou anatomique) sont aussi discutés en fonction du gabarit, de l’anatomie propre à chaque patiente lors de la consultation pré-opératoire.
Un essai de prothèse externe peut être réalisé ainsi que une simulation 3D afin de vous guider dans ses choix.


Une notion importante à retenir est que les implants ne sont pas éternels. Ils doivent être changés si une rupture devait être décelée lors d’un bilan senologique (à effectuer tous les 3 ans par échographie et par IRM après 10 ans) ou en cas d'apparition d’une contracture capsulaire (lorsque la coque de l’implant devient plus dure voire douloureuse) ou tout simplement pour un souhait de changement de taille ou de forme.


D’après des nombreuses études réalisées au fil des années, les implants actuels (qui sont en gel de silicone) ne sont liés à aucun cancer de la glande mammaire. Quelques cas de lymphome à grandes cellules ont été récemment constatés en relation avec l’enveloppe des implants. Mais ce risque, qui reste minime, peut être limité en ayant recours à des implants micro-texturés ou lisses.


Ce choix est à discuter lors de la consultation en abordant les différents avantages versus inconvénients de chaque type d’enveloppe.

L'intervention d'augmentation mammaire

L’intervention est effectuée sous anesthésie générale en hospitalisation de jour.

Suites et conseils post-opératoires

Le résultat est immédiatement visible mais définitif seulement après 6 mois.

 

Le porte d’un soutien gorge est recommandé pendant les 8 semaines post-opératoires ainsi que d’un bandeau à porter pendant les 3 premières semaines.

 

Le sport est déconseillé pendant au moins 4 semaines pour les pratiques de légère ou moyenne intensité, tandis que pour les sports de contact et de forte intensité ou tous ceux qui comportent des secousses (comme la course à pied par exemple) sont à éviter pendant 6 à 8 semaines.

 

L’exposition au soleil est également à éviter pendant 1 mois.

 

En choisissant un chirurgien plasticien qualifié, formé à ce type d’intervention, vous limitez au maximum les risques, sans les supprimer complètement.

Contact
Nom
Prénom
E.mail
Téléphone
Message
Augmentation mammaire - Dr Giorgio Giudizioso à Namur et Arlon